Le Grand collisionneur de hadrons en briques

Une simulation par ordinateur du LHC miniature construit en Lego, avec ses quatre détecteurs reliés par des dipôles bleus (Image : Nathan Readioff)

Un doctorant travaillant sur l'expérience ATLAS a reproduit en Lego le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Nathan Readioff, de l'Université de Liverpool, a soumis cette semaine sa maquette à Lego Ideas. Il attend maintenant les 10 000 votes nécessaires pour être sélectionné par le Comité d’évaluation de Lego (Lego Review Board), qui décide quels projets deviendront les prochains produits Lego. Aidez-le, votez en ligne maintenant !

Sa maquette est un modèle en miniature et stylisé du LHC et de ses quatre détecteurs principaux : ALICE, ATLAS, CMS et LHCb. Chaque détecteur peut tenir dans le creux de la main, et des découpes dans les parois de la maquette révèlent en détail la complexité de leurs systèmes internes. Tous les éléments les plus importants sont à leur place. Si l'échelle varie légèrement, les modèles ont tous les mêmes proportions, ce qui permet un niveau de détail plus élevé et donne une apparence plus uniforme à l'ensemble de la maquette.

« Je voulais que d'autres personnes, quel que soit leur âge, puissent s'amuser à construire une maquette qui leur ferait mieux connaître le LHC et ses extraordinaires détecteurs, explique Nathan Readioff. J'espère que cette réplique en Lego leur donnera un bon aperçu, les incitant à vouloir en savoir plus sur la physique des particules et sur les travaux fantastiques menés au CERN qui nous permettent de mieux comprendre les rouages de l'Univers. »

Nathan avoue avoir été lui-même surpris par tout ce qu'il a appris sur le CERN et ses détecteurs en travaillant sur le prototype du LHC en Lego. « ATLAS, je maîtrisais parce que c'est l'expérience sur laquelle je travaille, mais je ne connaissais pas grand-chose des autres détecteurs », explique-t-il.

Au cours de ses recherches, il a ainsi appris que les détecteurs partagent tous les mêmes caractéristiques de base, comme les détecteurs silicium, les calorimètres et les chambres à muons, tout en utilisant des technologies et des concepts différents pour atteindre leur but. Il a également appris à construire une maquette Lego solide et à remettre en question les plans proposés par un programme de simulation informatique.

Life at CERN
Nathan Readioff a rejoint des physiciens du CERN pour tester son modèle (Image : Kate Shaw)

« Le premier projet de modèle du détecteur ALICE a été conçu par ordinateur. Il m'a fallu deux heures pour en assembler les différentes briques, mais il s’est brisé dès que je l’ai touché », se souvient Nathan. Les briques de son modèle final sont solidement emboîtées, chaque détecteur pouvant ainsi être monté en quelques minutes seulement. Pour construire votre propre LHC en miniature dès maintenant, consultez les manuels d'instructions et les listes complètes des pièces nécessaires, disponibles sur le site web « Build your own particle detector ».

Si vous souhaitez voter pour le modèle Lego de Nathan Readioff, enregistrez-vous auprès de Lego Ideas et cliquez sur le bouton « Support » de la page Lego LHC .