Arts at CERN accueillera quatre artistes en résidence

Haroon Mirza, The National Apavilion of Then and Now, 2011. Courtesy hrm199 and Lisson Gallery. (Image: Kiki Triantafyllou)

 

Arts at CERN a le plaisir d’annoncer les lauréats des quatre prix de résidence artistique pour 2017 : le studio hrm199 dirigé par l’artiste Haroon Mirza, Laura Couto Rosado, Cheolwon Chang et Tomo Savić-Gecan.

Arts at CERN est un programme du CERN alliant art et science, qui encourage le dialogue entre de brillants scientifiques et des artistes visionnaires au sein du plus éminent centre de recherche en physique des particules du monde.

« Depuis 2011, le programme Arts at CERN a tissé un large réseau de partenariats avec des institutions culturelles renommées du monde entier. Grâce au succès du programme, quatre résidences artistiques peuvent à présent avoir lieu chaque année au CERN et réunir ainsi les mondes de la science et de l’art, qui peuvent s’inspirer mutuellement et engendrer de nouvelles expressions créatives », explique Charlotte Warakaulle, directrice des relations internationales au CERN.

« Je me réjouis à l’idée d’accueillir le studio hrm199, Laura Couto, Cheolwon Chang et Tomo Savić-Gecan dans cet environnement inhabituel et hautement scientifique, où ils pourront, j’en suis convaincue, mener leur travail et développer leurs idées selon divers angles culturels et créatifs grâce à leurs interactions avec des scientifiques du CERN », affirme Mónica Bello, responsable d’Arts at CERN.

Le prix Collide Pro Helvetia, décerné en partenariat avec Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, a été attribué à l’artiste et designer Laura Couto. Elle passera trois mois au CERN, où elle explorera des principes de design inspirés des particules fondamentales et de la manière dont celles-ci sont décrites par les physiciens.

« Le prix Collide Pro Helvetia constitue une occasion unique, pour un créateur, de confronter ses idées avec les pratiques réelles et les connaissances de scientifiques renommés. C’est une expérience qui peut changer une vie et une carrière. Nous sommes heureux de donner cette occasion à Laura Couto Rosado, qui a fait l’unanimité auprès du jury pour son travail à la croisée des chemins entre physique, design interactif et poésie », explique Michel Vust, chef de projet à Pro Helvetia.

Dans le cadre de la collaboration en cours avec la FACT (Foundation for Art and Creative Technology), de Liverpool, pour le programme Collide International, les artistes Haroon Mirza et Jack Jelfs, qui composent le studio hrm199, seront en résidence au CERN pour deux mois, où ils travailleront en étroite collaboration avec un chercheur. Les artistes passeront ensuite un mois auprès de l’institution partenaire, à Liverpool, avant de se consacrer au travail de production. Le jury a choisi le studio hrm199 pour sa capacité de repousser sans cesse les normes ambitieuses de la créativité et de s’appuyer sur une fascination constante pour les médias, le temps et le principe de transmission.

Mike Stubbs, directeur de la FACT, commente : « Le jury a vraiment été enthousiasmé par les candidats de cette deuxième édition du prix de résidence internationale COLLIDE, offert par la FACT et Arts at CERN. La première année, nous avons accueilli Yunchul Kim ; nous avions, avec nos partenaires LJMU, l’Université de Liverpool et le Conseil municipal de Liverpool, été sidérés par la magie de ses recherches initiales. Nous avons aussi été très impressionnés par les artistes Julieta Aranda et James Bridle, qui étaient arrivés juste derrière le lauréat de 2016. La FACT prévoit d’exposer les nouveaux travaux de Yunchul Kim et d’Haroon Mirza (lauréat du prix 2017) dans le cadre d’une nouvelle exposition passionnante, en 2018. »

Deux prix spéciaux, consacrés à des pays particuliers et appelés Accelerate, ont en outre été décernés, à des artistes de Corée du Sud et de Croatie. L’artiste Cheolwon Chang, basé à Séoul, prévoit d’étudier les propriétés géométriques de la nature et la manière dont les mathématiques influencent la connaissance de notre Univers. Ce prix a pu voir le jour grâce à la collaboration entre le CERN et ARKO, le Conseil coréen pour les arts ; le lauréat prévoit de poursuivre ses recherches en lien avec la physique des particules.

L’artiste croate Tomo Savić-Gecan viendra au CERN pour un mois, grâce au partenariat du CERN avec le ministère de la Culture de la Croatie et le Bureau Kontjener pour la pratique de l’art contemporain de Zagreb. Il cherchera l’inspiration à travers le dialogue avec des physiciens théoriciens et expérimentateurs, en vue de développer un projet spécifique pour le CERN, lié à la compréhension des incidences de la recherche sur l’espace-temps.