Une grande année en perspective

Avatar

C’était un grand plaisir de vous voir si nombreux dans l’amphithéâtre principal mercredi dernier pour la traditionnelle présentation des vœux au personnel.

Comme l’année dernière, les différents directeurs m'ont aidée à rendre compte d’une gamme impressionnante d’activités et de réalisations. Pour les personnes qui n’ont pas pu être présentes, ou qui souhaiteraient revoir cette rencontre, la présentation et la vidéo sont disponibles sur cette page.

L’année 2016 a été une année vraiment remarquable pour le CERN, et je m’attends à une autre grande année en 2017. J’ai déjà parlé longuement des fabuleuses réalisations de l’année écoulée dans  toute la diversité des activités de l’Organisation : la performance magnifique du complexe d’accélérateurs ainsi que des expériences et de l’informatique du LHC, les avancées en vue de la construction du LHC à haute luminosité, les bons résultats issus de notre programme scientifique hors LHC, varié et d’un grand intérêt, ou encore les perspectives d’avenir que représentent les études de conception relatives à de futures installations et les travaux de R&D sur les accélérateurs. Nous avons également beaucoup avancé en matière d’élargissement géographique et de financement pour nos projets et activités.  Je ne vais pas insister davantage sur l’année écoulée.

Si l’on considère les perspectives pour 2017, nos objectifs sont enthousiasmants et ambitieux dans tous les domaines d’action de l’Organisation. Je vais ici me limiter à quelques exemples. Ce sera une année importante pour le relèvement de luminosité du LHC, avec la construction et l’essai des premiers prototypes en grandeur réelle du dipôle de 11 teslas et du quadripôle des triplets internes. Les appels d’offres pour le génie civil aux points 1 et 5 seront lancés cette année, en vue de procéder à l’adjudication en 2018, et à l’exécution des travaux pendant le LS2. Nous aurons également cette année la production de plusieurs rapports techniques de conception pour les améliorations de phase 2 d’ATLAS et de CMS. Le programme hors LHC sera également marqué par plusieurs étapes importantes : la mise en service et en fonctionnement du troisième cryomodule d’HIE-Isolde, le raccordement de l’expérience GBAR au nouvel anneau décélérateur d’antiprotons d’ELENA, l’achèvement des modules ICARUS à la plateforme neutrino du CERN et leur expédition au Fermilab (où ils seront utilisés pour le programme neutrino courte distance dès 2018), la mise en service de la ligne de faisceau d’électrons d’AWAKE, et bien d’autres choses encore.  La préparation de l’avenir du CERN (notamment le CLIC, l’étude FCC, le groupe de travail sur la physique au-delà des collisionneurs et les travaux de R&D sur les accélérateurs) iront bon train, le but étant d’être prêts fin 2018 de façon à pouvoir présenter des rapports qui serviront de base à la mise à jour de la stratégie européenne pour la physique des particules.

À côté des aspects scientifiques et techniques, un autre élément important qui marquera l’année 2017 est le lancement du nouveau programme CERN Alumni. Cette initiative constitue une perspective très intéressante pour toutes les catégories d’anciens membres du personnel du CERN, titulaires mais aussi utilisateurs, attachés, étudiants et boursiers, qui pourront ainsi garder un lien avec le CERN.  Dans le cadre de ce programme sera constitué un réseau d’ambassadeurs, qui œuvreront à la promotion des valeurs essentielles de notre Organisation, en mettant en valeur l’importance de la recherche fondamentale, la collaboration pacifique, la science ouverte et les bénéfices plus larges que retire la société des activités du CERN. Le programme sera aussi une source d’aide et de conseils pour les jeunes générations, en particulier les jeunes recherchant un travail en dehors du secteur de la recherche. Vous en trouverez une présentation plus détaillée dans l’article publié sur la page Communauté du CERN.

Je voudrais pour terminer, comme je l’ai fait lors de notre rencontre du 11 janvier, vous parler du Code de conduite. Le succès du CERN s’est construit sur ses magnifiques valeurs, et tout particulièrement sur le respect. Notre Organisation a été fondée sur un idéal de respect mutuel entre différentes nations et entre les individus. À l’heure où nous continuons à croître, et où nous gagnons en diversité, il est important de se souvenir de cet idéal. Le respect engendre le respect, et, si le lieu de travail est empreint de respect, chacun pourra donner le meilleur de lui-même du point de vue humain et professionnel.  

Fabiola Gianotti,Director-General,Personalities and History of CERN
La présentation de la Directrice générale Fabiola Gianotti au personnel pour la nouvelle année. (Image : Sophia Bennett/CERN)