Baby MIND déplacé dans le hall Est

Le 14 juin, le détecteur de neutrinos Baby MIND a été déplacé, module par module, du bâtiment 180 au bâtiment 157 (hall Est). On voit ici très bien la succession de bobines et de plaques en acier (rouge). (Image : Etam Noah/Université de Genève)

Cette semaine, au CERN, les grands moyens ont été employés pour transporter au sein du CERN (temporairement) deux détecteurs de neutrinos. Alors qu'ICARUS a commencé son périple vers les États-Unis pour rejoindre sa nouvelle demeure, le Fermilab, Baby MIND, un détecteur de neutrinos de 75 tonnes doté d'un nouveau système de magnétisation, a été déplacé du bâtiment abritant les grands aimants (LMF), où il a été construit, au hall Est (bâtiment 157), où l'on procédera, ces prochaines semaines, à sa caractérisation dans le faisceau du Synchrotron à protons (PS).

Baby MIND est un prototype de détecteur de neutrinos en fer magnétisé (MIND). Son but est d'identifier précisément et de suivre les muons chargés positivement ou négativement, afin de reconstituer les neutrinos parents qui les ont produits en interagissant avec la matière. Plus l'identification du muon qui traverse le détecteur est précise, plus on aura de détails sur le neutrino d'origine. Fin juillet, après avoir été testé et caractérisé dans le faisceau du PS, Baby MIND se rendra au Japon, où il intègrera l'expérience WAGASCI (T59), contribuant à une meilleure compréhension de l'expérience T2K sur l'oscillation des neutrinos