Topic

La naissance du web

Le berceau du web

Tim Berners-Lee, photographié au CERN à côté de l’ordinateur NeXT qu’il a utilisé pour inventer le World Wide Web (Image : CERN)

Tim Berners-Lee, un physicien britannique, a inventé le web au CERN en 1989. À l’origine, le projet, baptisé « World Wide Web », a été conçu et développé pour que des scientifiques travaillant dans les universités et les instituts du monde entier puissent s'échanger des informations instantanément.

Le CERN n’est pas un laboratoire isolé, mais le pôle de convergence d'une très vaste communauté, qui comprend plus de 10 000 scientifiques de plus de 100 pays. Bien que ces scientifiques passent en général une partie de leur temps au CERN, ils travaillent le plus souvent dans des universités et des laboratoires nationaux de leur pays d'origine. Pouvoir communiquer entre eux leur est donc essentiel.

L'idée de base du WWW était de combiner les technologies des ordinateurs personnels, des réseaux informatiques et de l'hypertexte pour créer un système d'information mondial, puissant et facile à utiliser.

Les débuts du web

Tim Berners-Lee écrivit la première proposition de création d’un World Wide Web [PDF] au CERN en 1989, puis l’améliora avec l’ingénieur-système belge Robert Cailliau l’année suivante. Le 12 novembre 1990, les deux hommes élaborèrent une proposition formelle esquissant les concepts fondamentaux et définissant les principaux termes liés au web. Le document décrit un « projet hypertexte » appelé WorldWideWeb, dans lequel un web (une toile) de « documents hypertextes » pouvait être vu par des « navigateurs ».

By the end of 1990, prototype software for a basic web system was already being demonstrated. An interface was provided to encourage its adoption, and applied to the CERN computer centre's documentation, its help service and Usenet newsgroups; concepts already familiar to people at CERN. The first examples of this interface were developed on NeXT computers.

À la fin de 1990, le logiciel prototype d’un système web élémentaire était déjà présenté. Une interface a été fournie pour encourager son adoption, puis appliquée au centre de documentation du Centre de calcul du CERN, à son service d’aide aux utilisateurs et à son groupe de discussion Usenet – des concepts déjà familiers pour les personnes du CERN. Les premières ébauches de cette interface ont été développées sur des ordinateurs NeXT.

Info.cern.ch était l'adresse du tout premier site et serveur web du monde, qui était hébergé sur un ordinateur NeXT du CERN. L’adresse de la première page web était

http://info.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html

La page comportait essentiellement des informations relatives au projet WWW. Les visiteurs y trouvaient des enseignements sur l'hypertexte, des détails techniques pour les aider à créer leur propre page web, et même des explications sur la manière de rechercher des informations sur la Toile. Il n'existe pas de reproduction de la page d’origine. D’ailleurs, les informations étaient mises à jour quotidiennement, au fur et à mesure du développement du projet WWW. Pour voir une copie de 1993.

L’ordinateur NexT d’origine se trouve à l'exposition Microcosm du CERN. On y voit encore l’étiquette où il est écrit à la main, en rouge : « Cette machine est un serveur. NE PAS ÉTEINDRE !! »

View in English

À la une de nos articles sur ce thème

30 avr. 2013 – Le 30 avril 1993, le CERN publiait une déclaration autorisant l’utilisation gratuite de la technologie du World Wide Web

Dernières nouvelles

18 mar 2013 – Le premier prix Reine Elisabeth d’ingénierie a été attribué à cinq ingénieurs dont les travaux ont abouti à la mise en place de l'Internet et du web

20 déc 2012 – Il y aura vingt-et-un ans ce mois-ci, des physiciens au SLAC en Californie installaient le permier serveur web en dehors de l’Europe