Nouveau programme de stage pour les élèves du secondaire

Les premiers élèves participant au programme HSSIP après leur visite de l’installation d’essai SM18 (Image : Julien Marius Ordan/CERN)

Il y a constamment des stagiaires au CERN, mais cette année, vous apercevrez probablement aussi les premiers participants au programme de stage HSSIP (« High-School Students Internship Programme »). Le projet a été lancé par la section Programmes enseignants et étudiants du groupe Éducation, communication et communication grand public (ECO), et vise à susciter l'intérêt des élèves pour la recherche scientifique et l'innovation dès leur plus jeune âge.

Le programme a démarré en mai 2017 avec l'arrivée d'un groupe de 22 élèves hongrois, âgés de 16 à 19 ans. Au cours d'un stage intensif de deux semaines au Laboratoire, ils ont participé à de nombreuses activités. Accompagnés de mentors de la même nationalité, ils ont pu approfondir leurs connaissances en physique des particules en travaillant sur leurs propres projets, en participant à diverses visites et en assistant à un atelier sur la chambre à brouillard organisé au S’Cool Lab du CERN. Regroupés en équipe, les élèves ont également participé à la course de relais du CERN, qui est organisée chaque année sur le campus du Laboratoire, et ont terminé deuxième.

Les élèves ont été sélectionnés par un comité national présidé par Dezsö Horváth, professeur honoraire auprès du Centre de recherche Wigner pour la physique à Budapest, après une première sélection par les enseignants de physique des écoles secondaires, qui avaient été invités à proposer leurs meilleurs étudiants. « Nous avons reçu plus de 50 demandes et la sélection finale a vraiment été difficile. Nous avons accordé une attention particulière à la diversité et avons finalement choisi des élèves provenant de 21 écoles différentes à travers toute la Hongrie », explique Peter Jurcso, responsable du volet hongrois programme au CERN.

« Participer au programme m'a beaucoup apporté. J'ai appris à programmer un peu et à travailler efficacement en équipe. Les gens sont super ici ; je peux parler à tout le monde et poser toutes les questions que je veux. Je veux absolument revenir ici un jour en tant qu'ingénieur », a déclaré Daniel Nagy, un des élèves participant au stage.

« C'est formidable de pouvoir quitter la salle de classe où tout n'est que théorie et de voir enfin comment les choses se passent dans la réalité. Je trouve incroyable que chaque physicien sache programmer et que la gestion de données massives demande de telles connaissances », a ajouté Balazs Mehes, un autre participant.

Les élèves hongrois ont eu la chance de découvrir la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques dans le cadre du CERN, et ont pu renforcer leur compréhension de la science et développer leurs compétences dans un environnement de haute technologie. « Nous sommes heureux que le programme HSSIP fasse maintenant officiellement partie de nos différentes propositions en matière d'éducation », a déclaré Sascha Schmeling, responsable de la section Programmes enseignants et étudiants au CERN.

Pour l'instant, seuls cinq pays pilotes participent au programme : la Bulgarie, la France, la Hongrie, la Norvège et le Portugal. Dans les années à venir, il sera ouvert à tous les États membres du CERN. Chaque stage se déroule dans la langue nationale de l’État membre concerné.

Pour en savoir plus sur les prochains stages, cliquez ici