Une nouvelle pièce du puzzle de ProtoDUNE arrive

Une grue met en position verticale le nouveau module, qui mesure 6,3 m sur 2,3 m. (Image: Maximilien Brice/CERN)

Un élément impressionnant vient de rejoindre la plateforme neutrino du CERN : le premier module de plan anodique (APA) construit au Royaume-Uni pour les détecteurs de ProtoDUNE.

Ces détecteurs sont des prototypes pour l’expérience neutrino souterraine DUNE, qui sera basée aux États-Unis, et qui étudiera les différences entre les neutrinos et les antineutrinos afin de nous aider à comprendre les raisons pour lesquelles l’Univers est composé de matière.

L’expérience ProtoDUNE, au CERN, est composée de deux grands détecteurs de neutrinos, tous deux étant remplis d’argon liquide. 

APA,ProtoDUNE,neutrino,Neutrino platform,DUNE,Fermilab
Le nouveau module, que l’on voit au premier plan, suspendu, est transporté vers l’un des détecteurs de protoDUNE (visible en rouge). (Image : Maximilien Brice/CERN)

Les plans anodiques sont de grands cadres rectangulaires en acier couverts d’environ 4 000 fils, qui seront utilisés pour lire le signal des traces de particules qui apparaîtront à l’intérieur du détecteur à argon liquide.

Beaucoup d’autres composants de ce détecteur sont en cours de fabrication, dans le monde entier ; certains, comme ce plan anodique, arrivent maintenant au CERN pour être installés au sein de ProtoDUNE

Consultez Symmetry magazine pour en savoir plus sur les détecteurs de Dune.