Moisson de résultats à la conférence Quark Matter

Collision xénon–xénon enregistrée par le détecteur CMS. (Image : CMS/CERN)

Quelque 900 physiciens nucléaires du monde entier se réunissent cette semaine à Venise (Italie) à l’occasion de la conférence Quark Matter 2018, la 27e Conférence internationale sur les collisions noyau-noyau ultrarelativistes. Principal thème de la conférence, le plasma chaud de quarks et de gluons, un état de la matière qui aurait existé un millionième de seconde après le Big Bang et qui peut être recréé durant un instant fugace lors de collisions entre des noyaux d'atomes accélérés dans le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Durant la conférence, les principales expériences LHC (ALICE, ATLAS, CMS et LHCb) présentent une moisson de nouveaux résultats obtenus à partir de ces collisions qui permettent d'étudier cet état extrême de la matière.

Pour plus d’informations, voir l'article correspondant publié sous « Scientifiques ».