Inspirer les programmeurs de demain

Un atelier à l'atmosphère studieuse (Image : Sophia Bennett/CERN)

Le CERN crée et organise diverses activités pour encourager les filles à étudier des matières scientifiques et inciter les femmes à travailler dans les domaines de la science, de la technologie et de l'ingénierie. Dernière initiative en date, l'atelier Django Girls, qui a eu lieu les 23 et 24 mars à IdeaSquare, au CERN.

Django Girls est une organisation à but non lucratif qui offre gratuitement des ateliers de programmation et du matériel pédagogique. Son objectif est de promouvoir l'éducation pour tous, notamment l'enseignement de l'informatique aux femmes.

Le département IT, le groupe Éducation, communication et activités grand public (ECO), le Bureau de la diversité et 15 mentors enthousiastes, tous volontaires, dont la coordination était assurée par le collectif « Femmes dans la technologie » (Women in Technology), ont collaboré pour organiser cet atelier pour la troisième année consécutive. C’est dans le cadre idéal d'IdeaSquare que les participantes ont pu tirer le meilleur parti de ce qui était, pour beaucoup, leur première expérience de la programmation.

Les volontaires de l'atelier Django Girls écoutent le discours de la chef adjointe du département IT du CERN, Maite Barroso LopezLes volontaires de l'atelier Django Girls écoutent le discours de la chef adjointe du département IT du CERN, Maite Barroso Lopez (Image : Sophia Bennett/CERN)

Un groupe de 36 filles et femmes de 21 nationalités différentes ont participé à l'événement, qui a démarré par un bref discours de bienvenue de la part des organisateurs. La chef adjointe du département IT, Maite Barroso Lopez, a pris la parole pour expliquer sa propre fascination pour la technologie et les raisons pour lesquelles son département encourage la diversité.

Les participantes ont été encadrées par des informaticiens, des physiciens et des ingénieurs du CERN, mais aussi par la communauté locale. Ces experts dévoués les ont aidées par petits groupes à créer et à publier leurs propres sites web. Elles ont également été conviées à une visite du Centre de visite d’ATLAS et ont reçu des tee-shirts CERN. Pour certaines, l'atmosphère amicale a été la cerise sur le gâteau. « Cette initiative nous a fait découvrir la programmation et le CERN. Le CERN est véritablement ouvert à tous - c'est fantastique ! », a déclaré une étudiante.