Le CERN et l’Indice mondial de l'innovation

L’Indice mondial de l’innovation 2016 (GII) met l’accent sur les initiatives réussies du CERN en matière d'innovation. (Photo : GII)

Le rapport 2016 sur l’Indice mondial de l’innovation (lien externe) (Global Innovation Index, ou GII) cite le CERN comme exemple d'initiative régionale réussie.

Depuis sa première édition, il y a neuf ans, le GII est devenu l’une des principales références en matière d’innovation. Son classement des capacités d’innovation des économies du monde et de leurs résultats dans le domaine est devenu un outil essentiel pour les dirigeants d’entreprises, les décideurs politiques et toutes les personnes qui souhaitent avoir un état des lieux de l’innovation dans le monde entier.

Le thème du rapport 2016 est la réussite par l’innovation mondiale (Winning with global innovation). Le rapport souligne à quel point l'innovation est importante pour la croissance et le développement économiques, et étudie les différences entre les processus d'innovation à l'échelle mondiale et à l'échelle nationale. Si, d’un point de vue historique, l’innovation peut être considérée comme un atout national, l’Indice en 2016 est axé sur l'innovation comme une proposition gagnante à l’échelle mondiale.

Le rapport, une co-publication de l'Université de Cornell, de l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) et de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), appelle à un cadre de gouvernance mondial par le biais d'organisations internationales et de réseaux transnationaux.

Pour M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, le GII est un outil unique qui donne une image précise du rôle de la science, de la technologie et de l'innovation dans le développement durable.

Cette année, Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN, a intégré le comité consultatif très exclusif du GII.

Plus d’informations sur la page web du transfert des connaissances du CERN.