MoEDAL

L’expérience MoEDAL a pour but de rechercher une particule hypothétique portant une charge magnétique : le monopôle magnétique

En 2010, le Grand collisionneur de hadrons (LHC) a approuvé sa septième expérience : MoEDAL (Monopole and Exotics Detector at the LHC) MoEDAL a pour principale mission de rechercher directement le monopôle magnétique, une particule hypothétique portant une charge magnétique.

À cette fin, la collaboration MoEDAL a construit un détecteur spécifique : un réseau de 400 modules, consistant chacun en un empilement de 10 feuilles de matière plastique pour la détection des traces nucléaires, et couvrant une surface de 250 m2. Le détecteur MoEDAL, installé autour de la même région d’intersection que celle du détecteur LHCb, est semblable à un appareil-photo géant traquant tout signe révélateur d’une nouvelle physique, les détecteurs de traces nucléaires formant en quelque sorte le « film photographique ».

S’ils existent, les monopôles magnétiques pourraient se former lors de collisions dans le LHC. Ces monopôles déchireraient le détecteur MoEDAL, brisant les longues chaînes de molécules des feuilles de plastique, et laissant l’empreinte de leur passage sur les 10 feuilles. La découverte d’un alignement de marques dont la trajectoire pointerait en direction du point de collision indiquerait clairement le passage d'un monopôle.

L’expérience a aussi pour but de de découvrir des particules massives stables fortement ionisantes, prédites par des théories au-delà du Modèle standard.

Pour en savoir plus : MoEDAL

 

View in English

Dernières nouvelles : MOEDAL