Inauguration de l'esplanade des particules, le 28 septembre 2018
Cérémonie d'inauguration de l'esplanade des particules (Image: CERN)

Toutes ces années, le CERN a accueilli les communautés scientifiques de toutes origines, transcendant les barrières politiques. Durant la guerre froide, les chercheurs du CERN travaillèrent avec leurs confrères soviétiques et américains. Juste après la chute du mur de Berlin, de nombreux pays d’Europe de l’Est rejoignirent le CERN. Et aujourd’hui, des scientifiques du monde entier se côtoient au sein du Laboratoire.

Le CERN fut pionnier dans la collaboration scientifique européenne et aida de nombreuses organisations à se développer, dans des domaines allant de l’astronomie à la biologie. La dernière organisation en date à suivre le modèle du CERN est le laboratoire SESAME en Jordanie, au Moyen-Orient. Israël et l’Autorité palestinienne font partie des membres fondateurs. Cela peut paraître surprenant, mais c’est pourtant la même philosophie qui conduisit, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les pays européens à coopérer en fondant le CERN.

En savoir plus sur nos États membres et nos relations internationales.

Dernières nouvelles connexes