Tomography machine test
(Image: CERN)

Unir les nations à travers la science

Toutes ces années, le CERN a accueilli les communautés scientifiques de toutes origines, transcendant les barrières politiques. Durant la guerre froide, les chercheurs du CERN travaillèrent avec leurs confrères soviétiques et américains. Juste après la chute du mur de Berlin, de nombreux pays d’Europe de l’Est rejoignirent le CERN. Et aujourd’hui, des scientifiques du monde entier se côtoient au sein du Laboratoire.

Le CERN fut pionnier dans la collaboration scientifique européenne et aida de nombreuses organisations à se développer, dans des domaines allant de l’astronomie à la biologie. La dernière organisation en date à suivre le modèle du CERN est le laboratoire SESAME en Jordanie, au Moyen-Orient. Israël et l’Autorité palestinienne font partie des membres fondateurs. Cela peut paraître surprenant, mais c’est pourtant la même philosophie qui conduisit, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les pays européens à coopérer en fondant le CERN

Repousser les frontières de la technologie

Au CERN, une multitude d'ingénieurs, de techniciens et de scientifiques développent des technologies et des compétences innovantes, qui peuvent être appliquées à des domaines autres que la physique des hautes énergies. La communauté du CERN contribue donc à la société en développant cette expertise et en la transmettant. Par ailleurs, le Laboratoire travaille en étroite collaboration avec le secteur de l'industrie – grandes entreprises, PME ou start-ups – et interagit avec d'autres parties prenantes tels que les décideurs politiques, en particulier ceux des États membres.

Transfert de connaissances : notre mission

Les avancées scientifiques du CERN permettent de repousser les frontières de la technologie et ont par conséquent des retombées positives sur la société à l'échelle mondiale. Bien que le Laboratoire ait pour mission principale de se consacrer à la recherche fondamentale en physique des particules, il a également pour mandate former la prochaine génération de scientifiques et de rassembler les nations. Une composante essentielle de ses activités consiste donc à transférer à la société des technologies et des compétences, qui apportent des solutions innovantes dans de nombreux domaines.

Knowledge transfer fields
Les différents domaines de compétence du CERN et leur application dans divers secteurs industriels (Image: CERN)
Les lieux comme le CERN permettent de contribuer à la production d’un type de connaissance qui non seulement enrichit l’humanité, mais sera à la source d’idées de technologies du futur. — Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN
Pictures from the Clinic of Génolier
(Image: CERN)

Les technologies et les avancées scientifiques du CERN ont contribué au domaine médical dès les années 1970, lors de la participation de scientifiques du CERN aux premières études sur les appareils TEP.

Le CERN tient une place importante, et de plus en plus reconnue, tant du point de vue scientifique que technologique, dans le secteur aérospatial. Les infrastructures des missions dans l'espace et celles des accélérateurs et des détecteurs ont en commun d'être soumises à des conditions extrêmes, avec des contraintes technologiques rigoureuses, souvent similaires.

Les technologies et les compétences du CERN offrent à l'industrie des solutions concrètes dans des domaines d'application très variés, tels que :