Fabiola Gianotti (née en 1960)

Directrice générale

Portrait,Director-General,.cern,Fabiola Gianotti,sm18,Personalities and History of CERN
Fabiola Gianotti au CERN - Décembre 2015 (Image: CERN)

Fabiola Gianotti a obtenu un doctorat en physique des particules expérimentale en 1989 à l’Université de Milan. Depuis 1994, elle travaille comme physicienne de recherche au sein du Département de physique du CERN, et, depuis août 2013, comme professeure honoraire à l’Université d’Édimbourg. Elle est également membre correspondant de l’Académie italienne des sciences (Accademia Nazionale dei Lincei), et membre associée étrangère de l’Académie nationale des sciences des États-Unis, l'académie française des sciences, la Royal Society de Londres, la Royal Academy des Arts et des Sciences de Barcelone et Royal Academy irlandaise.

Dr. Gianotti a travaillé sur plusieurs expériences du CERN et participé au travail sur les détecteurs : R&D, construction, développement de logiciels et analyse de données.

En 2009, elle a été élue porte-parole (chef de projet) de l’expérience ATLAS, fonction qu’elle a exercée jusqu’en 2013. Le 4 juillet 2012, c’est à elle qu’est revenue la tâche de présenter les résultats de la quête du boson de Higgs à l’occasion d’un séminaire qui s’est tenu au CERN.

Fabiola Gianotti a écrit ou co-écrit plus de 500 publications dans des revues scientifiques à comité de lecture.

Elle a été membre de plusieurs comités internationaux, tels que le Conseil scientifique du CNRS (France), le Comité consultatif pour la physique du Fermilab (États-Unis), le Conseil scientifique du laboratoire DESY (Allemagne) et le Comité consultatif scientifique du NIKHEF (Pays-Bas). Elle est par ailleurs membre du Conseil consultatif scientifique auprès du Secrétaire général des Nations Unies.  

Fabiola Gianotti a été faite chevalier grand-croix de l’ordre du Mérite de la République italienne (Cavaliere di Gran Croce dell’ordine al merito della Repubblica) par le président de la République italienne, M. Giorgio Napolitano en 2014. Elle a reçu le prix spécial Physique fondamentale de la Fondation Milner (2012), le prix Enrico Fermi de la Société italienne de physique (2013), la médaille d’honneur de l'Institut Niels Bohr de Copenhague (2013) et la médaille de l'institut américain de physique pour le leadership international (2019).

En 2011, le quotidien The Guardian (Royaume-Uni) l’a classée parmi les « 100 plus grandes femmes d’inspiration » ; en 2012, le Time Magazine (États-Unis) l’a désignée cinquième personnalité de l’année ; et, en 2013 et 2017, le magazine Forbes (États-Unis) l’a fait figurer parmi les « 100 femmes les plus influentes ».

Le 1er janvier 2016, Fabiola Gianotti est devenue la première femme à la tête de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN). En 2019, elle a été renommée pour un second mandat débutant le 1er Janvier 2021.