View in

English

Science&Art@School ou l’art au service de la science

Un nouveau projet d’éducation issu de la collaboration CMS allie science et art afin d’éveiller l’intérêt des jeunes pour la physique des particules

|

 Science&Art@School ou l’art au service de la science

<em>L’étonnant collisionneur science-art</em> par des étudiants de Graz, Autriche (Image : Michael Hoch)

Nombreux sont les scientifiques à voir une certaine beauté dans leurs recherches, aussi bien sur le plan intellectuel que sur le plan esthétique. Depuis peu, un projet d’éducation issu de la collaboration CMS cherche à éveiller l’intérêt des jeunes pour la physique des particules en mettant en valeur la beauté artistique.

Michael Hoch, physicien de CMS et également artiste, a récemment lancé le projet Science&Art @ School. L’objectif est de présenter à des élèves du secondaire différentes recherches menées en physique des particules afin qu’ils voient le monde naturel sous un angle esthétique nouveau et exact du point de vue scientifique. Michael Hoch pense que l’approche artistique peut aider les élèves à comprendre plus en profondeur la beauté, la valeur et le pouvoir transformateur de la science. « Je crois que des aspects essentiels des travaux de recherche menés ici au CERN peuvent être perçus comme de magnifiques créations artistiques », explique-t-il.

Le premier atelier Science&Art @ School s’est déroulé à Graz, en Autriche, du 5 au 7 juin, et a réuni 62 élèves provenant de deux établissements d’enseignement secondaire voisins : l’école internationale bilingue de Graz (GIBS) et l’école BORG.

Le premier jour, des physiciens de l’Institut de physique des hautes énergies de l’Académie des sciences autrichienne (HEPHY) ont donné un cours pratique sur CMS (CMS Masterclass). Les élèves ont appris à visualiser et analyser d’authentiques données du LHC produites par l’expérience CMS. L’après-midi, les élèves ont pu découvrir les liens qui ont existé entre la science et les arts au fil des siècles et avoir une idée de la manière dont les artistes perçoivent la science et la technologie.

La deuxième journée a été consacrée à la créativité non scientifique. Des professeurs d’arts plastiques et des scientifiques ont aidé quatre groupes d’élèves à réaliser des travaux artistiques inspirés de la physique des particules. Les élèves ont illustré l’atelier de photos, de vidéos et d’un blog. Ils ont également exposé leurs travaux pendant toute une journée au Musée universel Joanneum de Graz. 

« Le projet Science&Art @ School s’articule autour de trois axes : pluridisciplinarité, contexte et exploration de la beauté esthétique et intellectuelle de la physique des particules », explique Michael Hoch. « Faire collisionner l’art et la science produit quelque chose de nouveau et de magnifique. »

Le premier atelier Science&Art @ School a reçu le soutien de la collaboration CMS, du CERN, de HEPHY, de la ville de Graz, du Musée universel Joanneum et du projet PATHWAY.