Charlotte Lindberg Warakaulle

Directrice des relations internationales

Charlotte Warakaulle (née en 1970, de nationalité danoise) occupe le poste de directrice des relations internationales du CERN depuis 2016.

Première personne à exercer cette fonction au sein de l'Organisation, Charlotte Warakaulle a supervisé la consolidation et le renforcement de l'engagement du CERN avec les États membres, les États membres associés et les États non-membres, la mise en place de partenariats avec des organisations et des programmes internationaux, l'élargissement des activités du Laboratoire dans les domaines de l'éducation, de l’information et de la communication grand public, notamment le lancement du programme CERN Alumni et du projet Portail de la science du CERN.

portrait
Charlotte Warakaulle - Directrice des relations internationales (Image: CERN)

Elle fait profiter l'Organisation de sa vaste expérience politique et opérationnelle de la diplomatie multilatérale. Elle a travaillé pendant plus de 15 ans auprès de l’Office des Nations Unies à Genève (ONUG), où elle a exercé différentes fonctions ayant trait aux affaires politiques, à la communication stratégique, aux partenariats et à la gestion. Parmi les postes clés qu'elle a occupés, on peut citer celui de chef de la bibliothèque de l’Office des Nations Unies à Genève, où elle était responsable des services de la bibliothèque, de la gestion des connaissances, de la diplomatie culturelle et de la communication intellectuelle ; chef de la Section des affaires politiques et des partenariats, où elle a contribué à l'établissement de projets multipartites tels que les Pourparlers de Genève pour la Paix et la Semaine pour la paix de Genève ; ainsi que rédactrice et assistante spéciale du directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève.

Avant de travailler pour l’Organisation des Nations Unies, Charlotte Warakaulle a occupé un poste de visiteur scientifique, au bénéfice d’une bourse Carlsberg, au Lucy Cavendish College, de l’Université de Cambridge, de 1998 à 2001. Pendant le temps qu’elle a passé à l’Université de Cambridge, elle a également été rédactrice en chef du Cambridge Review of International Affairs, revue à comité de lecture sur les affaires internationales qui était alors publiée par le Centre d’études internationales de l’Université de Cambridge.

Charlotte Warakaulle siège dans un certain nombre de comités et conseils consultatifs internationaux.

Elle a obtenu un MPhil en relations internationales à l'Université de Cambridge (Pembroke College) et est également titulaire d'un master en histoire (cand.mag.) de l’Université de Copenhague, ainsi que d'un master en histoire de l'Université de Sydney.

Un message pour 2021 de la part de Charlotte Warakaulle, CERN Directrice des relations internationales. Sélectionnez les sous-titres anglais ou français en cliquant sur l'icône en bas à droite de la vidéo (Video: CERN)