View in

English

Un premier faisceau atteint l’énergie record de 6,5 TeV

La nuit dernière, les opérateurs du LHC ont fait circuler un faisceau à une énergie de 6,5 TeV – l’une des nombreuses étapes avant les collisions

|

Un premier faisceau atteint l’énergie record de 6,5 TeV

« LHC page 1 » : cette capture d’écran montre la situation du LHC la nuit passée. La ligne noire représente l’énergie du faisceau, qui augmente jusqu’à atteindre 6,5 TeV (Image: LHC/CERN)

La nuit passée, l’équipe chargée des opérations du Grand collisionneur de hadrons (LHC) est parvenue à faire circuler un faisceau à 6,5 téraélectronvolts (TeV). Il s’agit de l’une des nombreuses étapes à franchir avant que l’accélérateur produise des collisions aux quatre points d’interaction, au cœur des détecteurs ALICE, ATLAS, CMS et LHCb.

L’image ci-dessus montre un écran affichant « LHC page 1 », soit l’état d’activité de l’accélérateur entre 22 h 45 et 1 h la nuit passée. Les lignes apparaissant en couleur sur le graphique représentent l’intensité des faisceaux 1 (en bleu) et 2 (en rouge) au moment où l’équipe les injecte dans l’accélérateur. La ligne noire montre l’énergie du faisceau 2, qui commence à augmenter aux alentours de 00 h 35, à partir de son énergie d’injection, 450 GeV, pour atteindre 6,5 TeV (apparaissant comme 6 500 gigaélectronvolts en haut à gauche de l’écran).

Cliquez ici pour en savoir plus sur la manière dont l’équipe prépare le LHC en vue des collisions à 6,5 TeV par faisceau.