View in

English

Le CERN accueille le festival de films Cinéglobe

La 5ème édition du festival international de films CinéGlobe célèbre le thème “Convergence”.

Le CERN accueille le festival de films Cinéglobe

Du 24 au 29 mars, le CERN accueillera le festival cinématographique international CineGlobe. Pour sa cinquième édition, CineGlobe est consacré à la « Convergence ». « Le festival s’intéresse à la convergence de l'art, du cinéma et de la science. Cette année, CineGlobe témoigne de la manière dont la science change notre façon de raconter les histoires dans l’art et le cinéma », indique Neal Hartmann, directeur du festival.

Sélectionnés parmi plus de 900 propositions, émanant de cinq continents, 58 courts métrages « inspirés par la science » seront en compétition. Un jury composé de scientifiques, d’artistes et de réalisateurs décernera des prix aux meilleurs films projetés pendant le festival.

Le festival, gratuit et ouvert à tous, invite également le public à rencontrer  des réalisateurs, participer à des débats et à des ateliers créatifs.

(Vidéo: CineGlobe)

L’une des grandes nouveautés, cette année, sera la projection de films à 360 degrés, dans un dôme géodésique. Animé par un artiste visuel local, le dôme accueillera des manifestations et interactions programmées en soirée, ainsi que l’avant-première de « Phantom of the Universe », une œuvres d’une demi-heure, créée au CERN, qui explore les mystères de la matière noire et de l’énergie noire.

Des soirées spéciales seront retransmises sur le web, dont la soirée d’ouverture présentant un film d’opéra et de danse tourné dans le Grand collisionneur de hadrons LHC, la cérémonie de remise des prix et la cérémonie de clôture qui donnera la parole aux riverains du LHC au travers du documentaire « The Circle ».  

La manifestation se déroulera en français et en anglais. Pour le programme complet et toutes les informations, veuillez consulter le site web du festival

Pour les informations sur les soirées rentransmises sur le web, consultez cette page Facebook.