View in

English

Des physiciennes et ingénieures retournent à l’école

Des femmes scientifiques sont intervenues dans 108 classes de la région dans le cadre de la Journée internationale des femmes et de filles de science

Des physiciennes et ingénieures retournent à l’école

Cristina Bahamonde Castro, ingénieure chimiste et nucléaire, parlant de son travail devant une classe d'élèves à Genève (Image: Sakura Horiguchi, Ecole de Chandieu)

À l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science (le 11 février), et toute la semaine précédant cette date, des femmes scientifiques et des ingénieures se sont rendues dans des écoles de la région pour parler de leur métier.

Quelque 2 400 élèves de 7 à 18 ans de 108 classes ont pu faire la connaissance de 47 professionnelles du CERN, de l’Université de Genève et de l’EPFL. Elles ont raconté leurs parcours et leur quotidien, dévoilé quelques mystères de la science, parfois même mené de petites expériences et répondu à de nombreuses questions allant des supernovas à la vitesse de la lumière, en passant par le zéro absolu. Les élèves, très intéressés, ont réservé un accueil enthousiaste aux intervenantes, ravies de ces échanges.

Gageons qu’elles ont suscité de nombreuses envies de carrières !

L’an dernier, 34 volontaires s’étaient déplacées dans 70 classes de la région.