View in

English

La physique des particules au Montreux Jazz Festival

Le CERN fait swinguer le Higgs au Montreux Jazz Festival

|

La physique des particules au Montreux Jazz Festival

Piotr Traczyk, de la collaboration CMS, se produira cette semaine à la guitare au Montreux Jazz Festival (Image : Julia Hoffman)

Le CERN organisera cette semaine au Montreux Jazz Festival en Suisse un séminaire intitulé « The music of physics and the physics of music ».

Le festival, qui fête cette année son 47anniversaire, est devenu un événement incontournable sur la scène musicale internationale. Moins connu peut-être, ses séminaires et ateliers libres organisés en marge des concerts par quelques grandes pointures de la musique. Au programme cet été, aux côtés de Prince, la tête d’affiche de l’édition 2013, des scientifiques des collaborations ATLAS et CMS, ainsi que Bill Fontana, artiste en résidence au CERN, qui présentera mercredi aux festivaliers quelques-unes de ses « sculptures sonores ».

Jeudi, Piotr Traczyk, de la collaboration CMS, nous parlera du boson de Higgs, accompagné de sa guitare : qu’est-ce que cette particule, comment apparaît-elle lors des collisions de protons au Grand collisionneur de hadrons (LHC) et quelle place a-t-elle dans le Modèle standard de la physique des particules.

Lily Asquith, de la collaboration ATLAS, donnera aux festivaliers un avant-goût du concept de « sonification » : la traduction sonore des collisions qui se produisent au LHC.

Avec Carla Scaletti, compositrice, de l’Université de l’Illinois (États-Unis), et Michael Kramer, théoricien, de l’Université d’Aix-la-Chapelle (Allemagne), Lily a obtenu du porte-parole d’ATLAS, Dave Charlton, l’autorisation de sonifier un échantillon réel des données recueillies par le détecteur ATLAS. « Nous avons transformé en sons la désintégration d’un Higgs en deux gammas – des sons perçus à la vitesse de l’éclair par chaque oreille ! explique-t-elle. À Montreux, j’expliquerai pourquoi ce projet est intéressant pour les données d’ATLAS ».

Mark Lewney sera le troisième intervenant. Après avoir terminé une thèse sur l’acoustique de la guitare et remporté le premier concours de communication scientifique FameLab, il présente maintenant dans des écoles sa conférence « Rock Guitar in 11 Dimensions », qui explique la physique du rock par des riffs, de Vivaldi à AC/DC.

Les séminaires auront lieu au Petit Palais du festival de Montreux, les 17 et 18 juillet, à 13 heures.

La physique n’a jamais sonné aussi bien !