View in

English

Le Google Science Fair 2013 est ouvert

La troisième édition du Google Science Fair a été lancée aujourd'hui

|

Le Google Science Fair 2013 est ouvert

<em>La lauréate du tout premier Google Science Fair, Shree Bose, a visité le CERN l’an dernier (photo : CERN)</em>

C’est aujourd’hui que s’ouvre le troisième concours annuel Google Science Fair, en partenariat avec le CERN, National Geographic, LEGO et Scientific American. Google Science Fair est le plus grand concours scientifique en ligne du monde. Il s’agit d’un concours international qui encourage les jeunes de 13 à 18 ans du monde entier à mener des expériences scientifiques ou à créer des projets techniques, puis à les soumettre en ligne dans l’espoir de recevoir un prix, d’obtenir une bourse ou d’avoir la possibilité de vivre une expérience exceptionnelle.

Le CERN, en collaboration avec le Fermilab, offrira au lauréat ou à la lauréate la possibilité de passer une semaine dans la peau d'un physicien ou d'une physicienne des particules, en suivant un mentor au Fermilab, puis en l’accompagnant au CERN.

« C’est la deuxième année que je suis appelé à faire partie du jury du Google Science Fair, explique Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie au CERN. L’an dernier, j’ai été très impressionné par la qualité des projets. Il est gratifiant de voir que le nombre de participants augmente chaque année. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vois arriver le concours 2013. J’espère qu’encore plus de jeunes scientifiques d'encore plus de régions participeront au concours cette année et j'ai hâte de découvrir les idées que tous et toutes auront eues pour améliorer le monde dans lequel nous vivons. »

Les lauréats précédents se sont attaqués au dépistage et au traitement du cancer, à des systèmes d’exploitation agricole plus efficaces et à la nature.

Le concours est ouvert jusqu’au 30 avril. Les jeunes et enseignants intéressés trouveront davantage d'informations sur le site web www.google.com/sciencefair .

Veuillez noter que le concours n’est pas ouvert aux membres de la famille des employés du CERN, du Fermilab et de Google.