View in

English

Le CERN et les HUG – un partenariat qui sauve des vies

Depuis 2015, les Hôpitaux universitaires de Genève ont un poste permanent au CERN, améliorant les secours d'urgence au Laboratoire et dans la zone env

|

Le CERN et les HUG – un partenariat qui sauve des vies

Le Centre d’interventions d’urgence sur le site du CERN au moment de son démarrage en 2015. (Image: Maximilien Brice)

Le partenariat mis en place entre le CERN et les HUG en 2015 pour une période initiale de cinq ans a été conçu pour optimiser la synergie entre les équipes d'intervention du CERN et le plus grand hôpital de la région. Issu d'une initiative de Véronique Fassnacht, chef du Service médical du CERN, appuyée par Éric Herbé, chef de la section Secours avancés aux personnes du Service du Secours et du Feu du CERN, l'accord repose sur l'idée de poster en permanence au CERN une unité cardiomobile et une équipe paramédicale. Ce dispositif dessert non seulement le CERN, mais aussi la partie ouest du canton et la zone environnante : pour ce qui concerne les secours d'urgence, il n'y a pas de frontière.

Ce partenariat va au-delà des deux signataires, dans la mesure où il intègre pleinement le CERN dans les systèmes d'intervention d'urgence de Genève. Grâce à la présence sur le domaine du CERN d'une unité cardiomobile des HUG, la salle de contrôle du Service du Secours et du Feu dispose désormais d'une liaison permanente et d'un point de contact unique avec le centre de contrôle des services d'ambulance et d'urgence de Genève, qui traite les appels effectués au 144, le numéro d'urgence général suisse. L'ambulance du CERN peut en cas de besoin prêter main-forte au service d'ambulance des HUG. Ainsi, les services de secours sont améliorés à la fois pour le CERN et pour le canton, et les chances de survie en cas d'incident sont fortement augmentées.

Chaque fois que vous appelez le numéro d'urgence du CERN (+41 22 767 4444* ou simplement 74444 si vous appelez depuis un téléphone CERN), vous serez mis en relation avec un opérateur formé à évaluer rapidement la situation et à choisir la réaction appropriée. Si l'opérateur estime que l'envoi d'une ambulance est nécessaire, le centre de contrôle suisse se chargera d'organiser l'opération. La situation peut conduire à envoyer l'unité cardiomobile, ou même une ambulance aérienne, comme cela s'est produit plus d'une fois depuis la mise en place du partenariat, permettant, sans aucun doute, de sauver des vies.

L'efficacité des secours ne dépend pas seulement de la qualité du service d'ambulance. Elle dépend également de chaque maillon de la chaîne. Dans le cas d'un arrêt cardiaque, par exemple, la rapidité de l'intervention est essentielle. L'efficacité des secours dépendra de la rapidité de l'appel, de la bonne réaction des personnes apportant les premiers secours, et également de l'organisation et du professionnalisme des équipes d'intervention. Le service du Secours et du Feu du CERN est structuré par domaine de spécialité, qui vont de la protection contre l'incendie aux secours avancés aux personnes. Un membre de l'équipe est également stationné au point 5, le point le plus éloigné de la partie principale du domaine, pendant les heures de travail. De la sorte, si une situation d'urgence se produit, chaque membre de l'équipe est en place pour agir selon son domaine de spécialité.

Si vous êtes témoin d'une situation d'urgence, appelez immédiatement le + 41 22 767 4444 (le 74444 si vous appelez depuis un téléphone CERN). Chaque seconde compte.

Outre l'amélioration immédiate de l'action d'intervention, le partenariat avec les HUG apporte au CERN des avantages à long terme. Ainsi, les HUG proposent désormais au personnel du CERN travaillant au Service médical et au Service du Secours et du Feu une formation sur les interventions d'urgence, et le personnel ambulancier du Laboratoire peut désormais suivre un cours conduisant à l'obtention du brevet fédéral de technicien ambulancier, diplôme reconnu au niveau national en Suisse. Le partenariat permet également une formation en cours d'emploi pour le personnel de la salle de contrôle du Service du Secours et du Feu.

Le partenariat CERN-HUG sauve des vies. Comme le rapporte Yann Léchevin, chef des opérations au Service du Secours et du Feu du CERN, on compte déjà six personnes, aujourd'hui saines et sauves, qui n'auraient pas survécu sans ce dispositif. « Dans certains des cas dont j'ai été témoin, explique Yann Léchevin, la survie de la victime semblait tenir du miracle. Mais ce n'était pas un miracle, c'était le résultat d'une bonne préparation du système d'intervention, d'une bonne réaction tout au long de la chaîne et d'un partenariat efficace entre trois acteurs principaux, le CERN, les HUG et le système d'intervention d'urgence suisse. »


*Le numéro raccourci 74444 fonctionne si vous appelez depuis une ligne fixe du CERN, mais il est fortement recommandé de programmer dans votre téléphone portable le numéro complet, car, selon le réseau que vous utilisez, il peut arriver que le raccourci ne fonctionne pas.