View in

English

Migrer vers les technologies « open source »

Reprendre le contrôle en utilisant des logiciels ouverts

|

CERN PHOTOWALK 2010 - Computer Centre - Veronika McQuade
(Image: CERN)

Le projet Microsoft Alternatives (MAlt) a débuté il y a un an pour atténuer les effets des augmentations prévues des droits de licence de logiciel. L’objectif de MAlt est de permettre de reprendre le contrôle en utilisant des logiciels ouverts. Il est maintenant temps de présenter plus largement ce projet et d'expliquer comment il va façonner notre environnement informatique.

Contexte

Au fil des ans, les activités et les services du CERN ont eu recours de façon croissante à des solutions et logiciels commerciaux pour leur fournir des fonctionnalités essentielles. Cette utilisation était encouragée et souvent renforcée par des conditions financières particulièrement avantageuses reposant sur la reconnaissance de la dimension académique du CERN ou de son statut d’institut de recherche, à but non lucratif. Une fois ces solutions commerciales installées et largement utilisées, les conditions financières attractives qui avaient initialement attiré les responsables de services du CERN ont peu à peu disparu pour être remplacées par des systèmes basés sur des licences et des modèles commerciaux adaptés au secteur privé.

Compte tenu de la nature collaborative du CERN et de sa vaste communauté, un nombre élevé de licences est nécessaire pour fournir des services à tous. Lorsque des modèles commerciaux traditionnels reposant sur le nombre d’utilisateurs sont appliqués, les coûts peuvent être énormes et devenir inabordables à long terme. 

Un exemple typique est celui de la situation avec Microsoft. Le CERN a bénéficié de conditions spéciales au cours des vingt dernières années pour l’utilisation des produits de ce fournisseur, le Laboratoire étant catégorisé jusqu’alors comme institut de formation. Cependant, la société Microsoft a pris récemment la décision de révoquer le statut académique du CERN. Cette mesure a pris effet en mars 2019 à la fin du précédent contrat, avec pour conséquence que tout nouveau contrat sera dorénavant basé sur le nombre d'utilisateurs de licences, multipliant ainsi les prix de revient des licences par dix. Bien que le CERN ait négocié une augmentation graduelle de ces coûts sur dix ans, afin de se donner le temps nécessaire pour s'adapter, ces coûts ne sont pas soutenables.

Anticipant cette situation, le département des technologies de l’information a créé le projet Microsoft Alternatives, MAlt, il y a un an.

L’objectif de MAlt

L’objectif initial était d’étudier comment migrer de logiciels commerciaux (Microsoft et autres) vers des solutions ouvertes, de manière à réduire au minimum l’exposition du CERN aux risques liés à des conditions commerciales non durables. Ce faisant, le Laboratoire joue un rôle de pionnier parmi les instituts de recherche publics, dont la plupart ont récemment été confrontés au même dilemme.

MAlt est un effort de plusieurs années et il entrera maintenant dans une nouvelle phase avec les premières migrations.

Les principes de base du projet sont les suivants :

  • Fournir le même service à toutes les catégories d'utilisateurs du CERN
  • Éviter toute situation de dépendance avec nos fournisseurs pour réduire les risques 
  • Garder la main sur les données
  • Traiter en priorité les cas les plus courants

Ce que nous réserve 2019

Le principal changement à venir concerne le service des courriels. Un service pilote va être mis en place. Tous les membres du département IT et les volontaires basculeront sur ce service cet été. La migration sera ensuite étendue, dans un second temps, à tout le CERN. 

En parallèle, certains utilisateurs de Skype for Business et de téléphones analogiques migreront vers un service de logiciel téléphonique pilote.

De nombreux autres produits et services sont à l’étude : des évaluations de solutions alternatives pour divers logiciels utilisés pour des services informatiques essentiels sont réalisées, des prototypes sont développés, et d’autres pilotes feront leur apparition au cours des prochaines années.

Quel sera l'impact de MAlt sur vous et comment contribuer à ce projet ?

Vous trouverez tous les détails et l'état d'avancement du projet sur ce site et plus particulièrement la liste des produits concernés par ce projet

Le nouveau blog informatique communiquera entre autres sur des aspects généraux de ce projet. En outre, une présentation générale sera donnée dans l'auditorium principal le 10 septembre à 14h30.

Il va sans dire que des initiatives isolées gaspilleraient des efforts et des ressources. Si vous ou votre équipe êtes disposés à participer, si vous avez des idées, nous vous demandons de vous joindre à l'effort coordonné du projet Microsoft Alternatives en consultant son site et en contribuant au canal de discussion

La période qui s'ouvre promet d'être passionnante ! Le projet Microsoft Alternatives est ambitieux et offre une occasion unique pour le CERN de démontrer qu'il est possible de créer des services essentiels sans être dans une dépendance totale vis à vis de fournisseurs, que la prochaine génération de services peut être adaptée aux besoins de la communauté, et enfin que le CERN peut inspirer ses partenaires en collaborant autour d'une nouvelle gamme de produits.

Suivez le projet, obtenez des informations, et rejoignez-nous : http://cern.ch/malt