View in

English

Exercice incendie dans deux bâtiments du CERN

Une simulation incendie a été organisée dans deux des plus grands bâtiments du CERN à usage de bureaux

|

Exercice incendie dans deux bâtiments du CERN

Pendant l'exercice, tout le monde s'est rendu au point de rassemblement, confirmant ainsi qu'une culture de la sécurité a bien été adoptée au CERN. (Image : Julien Ordan/CERN)

Le 5 octobre à 10 heures, dans le cadre d'un exercice d'évacuation, les alarmes incendie ont retenti dans les bâtiments 30 et 112, deux des plus grands bâtiments à usage de bureaux sur le site de Meyrin du CERN. L'exercice de sécurité était organisé par les bureaux de la sécurité des départements Ingénierie et Technologie, en collaboration avec les pompiers du CERN.

La première personne est sortie moins d'une minute après l'alerte. Les deux bâtiments ont été évacués en à peine six minutes. (Image : Julien Ordan/CERN)

« Toutes les procédures requises ont été menées à bien en 12 minutes : après avoir évacué des bâtiments, les personnes se sont dirigées jusqu'au point de rassemblement le plus proche, où elles ont attendu l'arrivée des pompiers dans le calme. C'est un très bon résultat, sachant que près de 400 personnes travaillent dans les deux bâtiments », explique Simon Chérault, délégué adjoint à la Sécurité du département Ingénierie.

Les guides d'urgence jouent un rôle central. Ils veillent à ce que l'évacuation soit rapide, organisée et fluide, et informent les pompiers qui arrivent sur place de la situation. (Image : Julien Ordan/CERN)

L'exercice a pu être réalisé grâce à la bonne coordination entre les délégués à la Sécurité territoriale, les guides d'urgence et les pompiers. « Les exercices d'évacuation nous permettent de tester les conditions de fonctionnement et l'efficacité de tous les équipements d'incendie et d'urgence. Ils renforcent aussi la culture de la sécurité déjà intégrée par le personnel du CERN. Les retours qui nous sont donnés à l'issue de ces exercices nous aident à améliorer sans cesse les mesures de sécurité au CERN », poursuit Simon Chérault.

Un haut niveau de sécurité pour toutes les personnes qui se trouvent sur son domaine est une priorité pour l'Organisation. Chaque année, des exercices incendie sont organisés dans une vingtaine de bâtiments différents. Récemment, un autre type d'exercice de sécurité a eu lieu. Une simulation d'un accident de la route a été mise en scène par le CERN, en collaboration avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).