View in

English

Un marathon avec les chasseurs de matière noire au CERN le 30 octobre 2020

Le 30 octobre, à l'occasion de la Journée de la matière noire, le CERN s'associera aux scientifiques qui, à travers le monde, s'efforcent d'amener un peu de lumière sur une énigme particulièrement obscure de l'Univers

|

La matière noire déforme la lumière des étoiles lointaines et permet la rotation de galaxies à des vitesses inexpliquées, mais elle reste à ce jour totalement invisible pour les détecteurs classiques. Les scientifiques ne connaissent en fait son existence qu'en raison de la force gravitationnelle gigantesque qu'elle exerce sur la matière ordinaire. Dans la traque de cette substance insaisissable, leurs armes les plus efficaces sont la créativité et la persévérance.

Plusieurs expériences basées au CERN, en particulier AMS, ATLAS, CAST, CMS, FASER et Osqar sont à la recherche de la matière noire. Afin d'identifier les hypothétiques particules de matière noire, les expériences ont trois options : les fabriquer (dans des collisions de particules au LHC), examiner ce qui pourrait être des débris de leurs collisions dans l'espace, ou rechercher d'éventuels effets de déviation provoqués par la matière noire sur les noyaux d'atome dans les détecteurs.

La Journée de la matière noire est célébrée chaque année par les laboratoires participant à la recherche de matière noire dans le monde, et le CERN participe à cet événement. Le 30 octobre à partir de 17 h, des théoriciens du CERN et des physiciens travaillant sur certaines expériences basées au CERN présenteront leurs dernières recherches sur la matière noire et répondront à vos questions via une discussion en ligne sur YouTube et Facebook. Vous pourrez poser des questions, par exemple sur la nature de la matière noire, ou encore sur la façon dont on s'efforce de la produire en laboratoire, ou sur les possibilités de visite de ces expériences menées au CERN. 

Ne manquez pas les présentations et les sessions de questions-réponses de nos deux invités spéciaux. À 17h30 CET, l'astronaute de l'ESA Luca Parmitano reviendra sur sa contribution à la chasse à la matière noire, réalisée en voyageant physiquement dans l'espace pour remplacer un instrument essentiel du détecteur AMS sur la Station spatiale internationale. L'artiste colombien Juan Cortés se joindra également au live : il a créé une œuvre d'art intitulée Superlunar, qui nous invite à revisiter les découvertes de Vera Rubin sur la relation entre la matière noire et le mouvement de rotation des galaxies avec une approche poétique.

Vous pourrez aussi suivre la séquence proposée par le CERN sur YouTube sur le sujet des techniques avancées de détection de la matière noire (pensez à vous munir d'un pot de gelée de fruits...) et assister à la conférence publique sur la matière noire sur la chaîne YouTube de l'expérience ATLAS au CERN, le jeudi 29 octobre à 20 h CET.

Pour en savoir plus sur le programme complet de la semaine (du 26 au 31 octobre), rendez-vous sur le site de la Journée de la matière noire (suivre #darkmatterday).